Parfaits pour colorer rocailles, balcons, rebords de fenêtre, ou murs végétaux, les pourpiers d’ornement n’ont besoin que du soleil pour s’épanouir !

Le pourpier, ou portulaca oleracea en latin, est une plante succulente de la famille des portulacées. Le pourpier est une plante vivace et annuelle qui aime pousser dans les régions chaudes. Cette plante rameuse et rampante s’étale sur le sol. Elle est très utilisée en phytothérapie, mais aussi dans l’alimentation. Légume utilisé en salade, le pourpier est aussi apprécié pour l’ornement.
Pour infos : le pourpier peut atteindre 20 cm de haut. Ses tiges vertes à rouges sont épaisses, succulentes et ramifi ées et portent de petites feuilles charnues, en forme d’aiguille ou de spatule.

Les différentes variétés

Le pourpier se décline en deux variétés, le pourpier vert et le pourpier doré. Après hybridation, le pourpier est décliné en environ une centaine d’espèces, comme le pourpier portulaca grandiflora qui est une espèce de pourpier à grandes feuilles. Les différentes espèces de pourpier se distinguent par la variété des feuilles, plus ou moins ovales, plus ou moins longues, mais aussi pour la multitude de couleurs qui existent comme le jaune, le rose, le rouge, l’abricot ou encore le blanc.

Plantation, culture et entretien du pourpier

Le pourpier pousse idéalement sous des climats chauds. Il se plante et se rempote à la fin de l’hiver. À la plantation, respectez un espacement d’environ 25 cm en tous sens (10 à 15 cm pour les jardinières). Le sol doit être sableux ou rocailleux, assez pauvre et bien drainé.
Le pourpier ne demande pas un grand arrosage, il apprécie les sols secs et ne nécessite pas d’entretien particulier.
Le bouturage de tige est à la portée de tous : coupez une tige, laissez-la sécher un jour ou deux et plantez-la !

Source: Magazine Lacase No51
Par : Marie Gouges