Une alerte aux méduses a été émise par les autorités mauriciennes sur certaines plages de l’île, plus particulièrement à Mont Choisy.  Redoutée par les vacanciers, la méduse se rapprochent périodiquement des côtes au gré des marées et des courants et infestent chaque année certaines plages.  Les méduses sont à l’origine de piqûres souvent inoffensives mais très douloureuses. lacase.mu vous propose quelques conseils sur ce qu’il faut et ne faut pas faire en cas de piqûres de méduses.

A faire : 

En cas de piqûre, ne paniquez pas et tentez de sortir tout en gardant votre calme. Essayez d’enlever les fragments de tentacules encore collés à la zone touchée. Evitez de le faire à mains nues. Utilisez une pince à épiler. Puis, appliquez délicatement du sable sec, du talc, de la mousse à raser ou de la farine sur la plaie et en douceur, frottez-la avec un carton fin ou une carte de crédit. Nettoyez ensuite la zone touchée avec de l’eau de mer ou de l’eau salée tiède ou chaude. N’utilisez surtout pas d’eau douce ! Désinfectez la plaie avec un antiseptique. Si vous ressentez les symptomes suivants : forte douleur, étourdissement ou nausée, consultez un médecin qui vous prescrira des antalgiques ou antihistaminiques en fonction de la situation.

A ne pas faire :

Afin de ne pas provoquer une surinfection, évitez d’uriner sur la plaie. Il ne faut surtout pas tenter d’aspirer, sucer, inciser, saigner ou frotter la lésion. La plaie doit être traitée avec délicatesse. Il faut savoir que même lorsque la méduse est morte, ses tentacules demeurent urticants. Donc, n’y touchez pas !

Source www.maxisciences.com
Written By
Dany Gowsee